Les papillons de jour en forte régression

L’indicateur Papillons de jour produit par l’Office pour les Insectes et l’Environnement (OPIE) présente ses conclusions. Les populations sont en régression.

De nombreuses espèces disparaissent

Sur les 301 espèces de papillons de jour de France métropolitaine, 200 ont disparu d’au moins un département depuis le siècle dernier, soit 66 % des espèces. Ce chiffre issu d’un indicateur de l’Observatoire national de la biodiversité (ONB) a été établi par les experts de l’OPIE avec l’appui de l’Office français de la biodiversité (OFB).

2 espèces de papillons sur 3 ont disparu d’au moins un département en France métropolitaine

Les départements les plus urbanisés de France ont perdu plus de 30 % de leurs espèces.

Les milieux aussi concernés

Les espèces les plus touchées sont les espèces spécialistes, inféodés à des milieux très particuliers. Les espèces des prairies sont particulièrement concernées (Pelouses sèches, prairies humides, clairières).

Ces milieux sont aussi en déclin du fait de la forte artificialisation des milieux, de l’emploi des pesticides et de l’évolution de nos modes de vie.

Corsican heath (Coenonympha corinna) resting on stone. This butterfly is endemic to Corsica, Sardinia, Elba and Giannutri, France and Italy.
Mélibée, papillon des prairies humides
Woodland brown (Lopinga achine)
Bacchante, papillon des clairières